La moitié des économies mondiales se dirige vers la récession

Par CCN Markets: Selon un économiste, 53% des pays qui proposent une dette souveraine ont actuellement une courbe de rendement inversée. Si le pourcentage devient beaucoup plus élevé, il y a une forte possibilité de récession mondiale.

Daniel Lacalle, économiste en chef de la société d’investissement Tressis SV basée à Madrid, a présenté la nouvelle via Twitter:

Pourquoi une courbe de rendement inversée est-elle vraiment mauvaise?

Une courbe de rendement inversée signale une récession en raison de ce qu'elle dit sur la psychologie des investisseurs.

Nous prévoyons normalement que les rendements des obligations à plus long terme seront supérieurs à ceux des obligations à court terme. En effet, plus les délais sont longs, plus les taux d’intérêt et l’économie risquent d’être modifiés. Pour compenser ce risque lié à la possession d'une obligation à long terme, les obligations paient un taux d'intérêt plus élevé.

Par conséquent, le délai plus court jusqu'à l'échéance d'une obligation signifie moins de possibilités de changement de circonstances, ce qui signifie moins de risques, ce qui se traduit par un taux d'intérêt inférieur.

Les courbes inversées effraient les marchés

Une courbe de rendement inversée signifie que les obligations à court terme rapportent des rendements supérieurs à ceux des obligations à long terme. Les obligations à court terme sont généralement représentées par des bons du Trésor à deux ans et les obligations à long terme, par des bons du Trésor à 10 ans.

Les investisseurs achètent des obligations à long terme, ce qui pousse ces rendements à la baisse. Ils sont disposés à prendre moins d’argent à long terme parce qu’ils ne voient pas l’inflation comme un risque. L'inflation entraînerait une hausse des taux d'intérêt, ce qui signifierait que les investisseurs se sentent satisfaits de la sécurité de leur argent pour les investissements à long terme.

Cela signifie également que les investisseurs s'attendent à ce que la Réserve fédérale continue de baisser ses taux d'intérêt. Par conséquent, les investisseurs veulent acheter des obligations à long terme et bloquer des taux d’intérêt plus élevés avant que la Réserve fédérale ne commence à les baisser.

Les courbes inversées prévoient souvent des récessions

Une courbe de rendement inversée est un signe fréquent de récession parce que des taux d’intérêt plus bas signifient une économie en ralentissement. La Réserve fédérale baisse les taux d’intérêt pour inciter les gens à emprunter de l’argent afin d’investir dans leur entreprise ou dans d’autres entreprises. Cela vise à stimuler l'économie.

Bien qu'une courbe inversée ne soit pas toujours le signe d'une récession, Kevin Smith de Crescat Capital souligne qu'il est plus probable si l'activité de la Fed est à la traîne par rapport aux signaux du marché et que «nous voyons des problèmes beaucoup plus importants d'un point de vue macro» en termes de fonds propres. prix en baisse de manière significative.

Ed Butowsky, associé directeur chez Chapwood Capital Investment Management, convient que toutes ces courbes de rendement inversées sont un signe grave pour l'économie mondiale. Il a déclaré à CCN:

"Je ne sais pas comment la Fed ne peut pas continuer à baisser ses taux, au point de revenir à des plus bas historiques. L’économie mondiale ne fait que resserrer les tranchées, ce qui crée une contagion en raison des liens qui unissent les économies de chaque pays. Même la croissance chinoise est la moitié de ce qu’elle était il ya deux ans. "

Cet article est protégé par les lois sur le droit d'auteur et appartient à CCN Markets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *