La transaction entre Elon Musk et Wall Street Watchdog pourrait signifier moins de tweet

Par CCN: Personne ne met Elon Musk dans un coin. Eh bien, peut-être la SEC. Le PDG de Tesla a conclu un règlement avec le chien de garde des valeurs mobilières américain. Selon le dossier de la cour, qui requiert toujours un juge, John Hancock, Musk tweetera beaucoup moins que ce qu’il aimerait probablement, certainement moins que ne le voudraient ses 26,1 millions de followers.

La SEC met Elon Musk dans un coin. | Source: Giphy.com

L’accord, qui a été conclu avec le tribunal sud-américain du district fédéral de New York, signifie que Musk a accepté de ne pas tweeter sur des questions financières ou liées à la production liées à Tesla sans la permission de son avocat. Le règlement restrictif muselera le PDG d’une entreprise de haute technologie très médiatisée, qui s’exprimait normalement. Cela intervient dans la foulée de la réprimande de Musk par l'autorité de réglementation des valeurs mobilières pour avoir échangé des informations sensibles sur Tesla susceptibles d'influencer le cours des actions.

Tesla

Les actions de Tesla ont augmenté après les heures de négociation. | Source: Yahoo Finance

Tu te souviens de Reed?

Musk n'est pas le premier PDG à le faire, d'ailleurs. De même, Reed Hastings de Netflix a été critiqué par le chien de garde de Wall Street en 2012/2013 pour avoir annoncé sur sa page Facebook que la société avait franchi une étape importante en matière de diffusion de contenu en continu. La SEC a finalement décidé de ne pas engager de poursuites contre Hastings. Musk aurait pu se rappeler qu’avant de décider de tweeter, sa société serait mieux lotie en tant qu’entité privée. C’est bien de voir que l’accord de la SEC ne fait pas taire complètement Musk. Vous pouvez toujours voir ses tweets filtrés par un avocat, même s'ils manquent de personnalité. Et les conditions ne s'appliquent qu'au «matériel d'information de la société ou de ses actionnaires».

Globalement, l'accord de la SEC, même restrictif, est bon pour Musk. Cela l'obligera à consulter les informations à travers le cadre réglementaire dans lequel évolue sa société cotée en bourse. Il a déjà dû verser des dizaines de millions de dollars en pénalités et a perdu sa présidence. Au moins maintenant, il semble rester à la tête de la société qu'il a co-fondée et Tesla continuera à être son héritage. Tout ce qu'il a à dire de la part des avocats ne semble pas naturel à ce que nous sachions de Musk, qui a révélé sa personnalité sur les médias sociaux. C’est peut-être pour cette raison qu’il aborde d’autres sujets allant des crypto-monnaies aux souffleuses de feuilles électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *